DIVINE PORCELAINE, MAGIQUE PORCELAINE

Porcelaine souveraine
Au palais de la reine
Couverte, surtout, table-volante ou chiffonnière
A la toilette de l’impératrice Catherine II réservée en bleu céleste
Conçue au gré des marchands-merciers avides de beauté
Décor ou ustensile…

Porcelaine de rêve, somptueuse volupté fragile et volubile
Des fleurs de chrysanthème, des semis de barbeaux
Le lys de la rose, amoureux en dentelles.
Les dents de loup se rebiffent
Les rameaux feuillus s’insurgent:
Louis XIV entre en scène!

Mondaine porcelaine,
Rare kaolin, câlin posé sur le sein maternel
Qui pure, qui tendre, qui dure,
A la cuisson du dégourdi, dorée
A l’effigie d’un prince d’Extrême-Orient,
Rengaine d’une pérégrination ancestrale…

Les camaïeux bleus roses enfantins
D’un cartel d’or entourés, se pavanent à la table royale.
Aux festins des noces, sur un air de valse byzantine, fredonne le galant.
Coule le vin sur le délicat biscuit à la ligne si pure.
D’étrusque il ne reste que de simple trace.
Place aux bras de lumière, aux vases et services de Sèvres:
Violacés laqués, les fonds élégamment reflètent la lumière
De la grande prêtresse au cabaret en émaux de l’héritier du trône…
Vive la porcelaine entre les mains d’une blanche Sirène!

http://www.sevresciteceramique.fr/