Mots-clés

, , , ,

sans-titre (7)Un grand moment de solitude pour un psychothérapeute de la quarantaine dérouté par les frasques d’une de ses congénères qui ne le laisse point tranquille. Une Josiane Balasko au top de sa forme, décomplexée et truculente, un brin entremetteuse. Justine Le Pottier est quant à elle craquante d’authenticité et les hommes ne sont pas en reste. Une pièce gaiement légère et craquante. A voir pour le plaisir de rire en bonne compagnie. Au théâtre de la Michodière.

http://www.michodiere.com/josiane-balasko.html